Charly dans le désert





La famille de Charly vient de changer. Il ne voit son père qu’une fin de semaine sur deux et le nouveau copain de sa mère d’origine Malienne vient d’emménager avec sa fille Inna. La relation avec cette nouvelle demie-soeur va de mal en pis. La veille du départ pour les vacances, Charly est mis en huis clos dans sa chambre avec Inna. La consigne parentale est claire : ils doivent apprendre à cohabiter et à s’entendre sinon le camping n’aura pas lieu. Furieux, Charly s’en prend à sa chambre qu’il met sens dessus dessous. Les deux jeunes devront apprendre à remettre de l’ordre dans leur vie en trébuchant sur quelques notions culturelles en chemin.

Charly dans le désert questionne nos propres références culturelles face à un univers méconnu. Différents thèmes s’y côtoient: la différence culturelle, la tolérance, les minorités visibles, la notion du temps, la famille recomposée, le deuil, le partage, la perception de l’inconnu, l’art de la médiation.

Genèse

L’idée de la pièce Charly dans le désert est née en 2008 alors que l’une des auteurs, Ève Alexandre-Beaulieu, séjournait au Burkina Faso. C’est après deux mois dans les villes de Bobo Dioulasso et de Ouagadougou, à présenter le conte jeunesse La légende de petit homme et des ateliers sur l’art de la marionnette, que le projet prend forme. Les premiers balbutiements de ce texte jeune public naissent. Une histoire se forme cherchant à traiter de la différence entre les individus, de l’ouverture d’esprit, des traditions et du mystère qui entoure la culture africaine. De retour au pays, deux autres artistes, Stéphane Guertin et Francois Ouimet se joignent au projet et le trio d’écriture de Charly dans le désert est formé.

Laboratoire

En janvier 2017, un laboratoire de mise en scène incluant de la marionette servira à confirmer l’orientation de la mise en scène.

Production

Le spectacle partira en tournée en janvier 2018.

Auteurs: Ève Alexandre-Beaulieu et Stéphane Guertin

Metteure en scène: Gabrielle Lalonde