Notre histoire


10 ans de tournées!

Le mandat de Créations In Vivo, depuis sa fondation en 2007, a toujours été de créer des œuvres pluridisciplinaires. À travers les années et depuis plusieurs succès à l’international, une mouvance naturelle est survenue de ne pas qualifier les œuvres en fonction des mélanges de disciplines artistiques (le contenant), mais plutôt en fonction de la fusion des démarches des individus avec lesquels nous travaillons et des sujets que nous traitons (le contenu).

Un départ sur les chapeaux de roues

Créations In Vivo a été fondée en 2007 à Ottawa par une gang d’ami.e.s rassemblée autour de Stéphane Guertin. Le tout premier spectacle de la compagnie était alors en gestation : C’est arrivé à Sainte-Utopie. Présenté à Contact ontarois en janvier 2008, ce spectacle qui mélange conte et chanson remporte le prix « Coup de foudre » scolaire de Réseau Ontario qui garantit une tournée dans les écoles de l’Ontario français. Le spectacle rencontre un grand succès et est présenté 70 fois devant plus de 20 000 spectateurs entre 2008 et 2012.

En 2009, la compagnie crée La pluie de bleuets, qui remporte à son tour le Prix « Coup de foudre » scolaire de Réseau Ontario. C’est la première fois que ce prix est remis deux années de suite à la même compagnie! Ce spectacle pour enfant mélangeant théâtre et cirque est présenté pendant cinq ans, faisant près de160 représentations en Ontario, au Québec et au Nunavut. Un album de chansons inspirées du spectacle voit le jour : Autour de la pluie. Celui-ci est nommé au gala de l’ADISQ en 2012 et remporte le Prix « Artiste jeune public par excellence » au gala Trille Or 2013.

Le troisième spectacle de la compagnie, Légendes boréales, mélange conte et cirque. Il remporte lui aussi le prix « Coup de foudre » scolaire de Réseau Ontario lors de Contact ontarois 2011 et fait 107 représentations devant près de 27 000 spectateurs.

Une codirection artistique

En 2013, une collaboratrice de longue date de Créations In Vivo, Magali Lemèle, devient codirectrice artistique de la compagnie. Son spectacle solo Je n’y suis plus, de Marie-Claude Verdier, remporte un grand succès critique. Il est présenté aux Zones Théâtrales 2013 puis ouvre la saison 2013-2014 du Théâtre français du Centre national des Arts. Il est ensuite présenté au Théâtre du Nouvel-Ontario à Sudbury et à la Salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier à Montréal. Ce rôle permet à Magali Lemèle de remporter le Prix Rideau Award 2013 « Interprétation féminine de l’année ».

Durant cette période, la compagnie produit également 20 000 lieues sous les mers, une adaptation jeunesse du roman de Jules Vernes signée Sarah Migneron et Stéphane Guertin. En 2015, le spectacle État vertical, un ambitieux projet qui mélange théâtre sans paroles et danse verticale, est créé aux Zones Théâtrales.

Cette même année, Magali Lemèle quitte la codirection artistique de la compagnie pour se consacrer à ces projets personnels.

L’ouverture à l’international

En 2013, Stéphane Guertin présente un extrait de Légendes boréales aux VIIes Jeux de la francophonie à Nice (France). Il y gagne la médaille d’or en conte. Cette reconnaissance est le coup d’envoi du projet La cadence du conteur, un spectacle qui mêle réinterprétation de contes traditionnels et théâtre d’objets. C’est le premier spectacle de la compagnie à être présenté à l’international. Depuis sa création, il voyage en Côte d’Ivoire, en France, en Estonie, en Lituanie, en Lettonie, au Bénin, en Belgique, en Égypte et au Canada (Ontario, Québec).

C’est d’ailleurs à la demande d’un diffuseur français, Paroles de conteurs, que Stéphane Guertin s’attaque à la création d’un autre spectacle solo : Vie et mort d’un char boiteux. Cette autobiographie d’aventure raconte un road-trip qui amena l’auteur jusqu’au bout de la route du Panama au volant d’une vieille voiture. Ce solo est créé en Amérique latine en mars 2015 (Nicaragua, Costa Rica, Panama, Équateur), puis est présenté depuis en France, en Ontario, en Saskatchewan, au Nouveau-Brunswick…

Le mélange des cultures

Durant les dernières années, les rencontres et expériences faites au cours de différents voyages ont fait naître, chez Créations In Vivo, la volonté de s’ouvrir sur le monde, et notamment l’Afrique. Plusieurs collaborations en ont émané : La neige, c’est quoi?, un spectacle pour les enfants créé avec Kientega Pingdéwindé Gérard, un artiste burkinabé, est présenté en Ontario; Caravane Libres ensemble, un spectacle créé en France en association avec la Maison d’Alphonse Daudet (France) et le Centre Koombi (Burkina Faso), se rend également au Maroc et au Burkina Faso. Enfin, en 2018, le spectacle de marionnette Charly dans le désert est inspiré par un voyage au Burkina Faso d’Ève Alexandre-Beaulieu, une des autrices du spectacle.

Volet formation et évènementiel

En plus de la création de spectacles, Créations In Vivo a aussi deux autres volets : formation et événementiel. Le premier lui permet chaque année de parcourir l’Ontario pour donner des ateliers dans les écoles secondaires à travers le programme « Artistes aux 4 coins ». Plus ponctuellement, des ateliers de formations spécifiques sont donnés à de jeunes artistes : échasses, marionnettes, cirque, etc. Le volet événementiel consiste à faire de l’animation théâtrale dans des évènements ou festivals d’envergures, à Ottawa ou ailleurs (Bal de neige, Juste pour rire, le Festival franco-ontarien, etc.).

En 2018-2019, Créations In Vivo fête une décennie de créations, de formations et de rencontres entre nos artistes et le public, mais aussi d’histoires, d’acrobaties, de mélanges de genres et, surtout, de tournées!